Retour à la programmation

L’héritage de Refus global

Dimanche 21 octobre

Les rendez-vous des passionnés

Maison de la littérature

13 h 30
Gratuit

En 1948, avec les mots de Borduas, les Automatistes publiaient leur manifeste artistique. Selon Sophie Dubois, auteure de l’essai Refus global – Histoire d’une réception partielle, le manifeste est une œuvre qui a incarné, plus que n’importe quelle autre, à la fois la rupture avec la Grande Noirceur et l’amorce de la Révolution tranquille.

 

Après 70 ans, quelles traces Refus global a-t-il laissées dans la société et dans la littérature? Écrire et éditer de nos jours, quelles différences avec l’ère de Borduas? Qu’en est-il de la prise de risques des écrivains et des éditeurs en 2018? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles tenteront de répondre Anaïs Barbeau-Lavalette, Alain Deneault, Étienne Beaulieu et Mark Fortier.

 

Animation : Dominique Lemieux

 

Cette table ronde est présentée en collaboration avec l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

En collaboration avec CKRL

 

          

 

Photo d'Anaïs Barbeau-Lavalette : Sarah Scott
Photo d'Alain Deneault : Faustine Lefranc